L’absence absolue des Droits de l’Homme dans les camps de Tindouf fait son chemin au Mexique face aux mensonges du Polisario

euromagreb6 مايو 2022آخر تحديث : منذ أسبوعين
euromagreb
أخبار دولية
L’absence absolue des Droits de l’Homme dans les camps de Tindouf fait son chemin au Mexique face aux mensonges du Polisario

 

Lors d’une table de discussion sur les droits de l’homme dans les camps de Tindouf, dans le sud de l’Algérie, l’absence totale et totale des droits fondamentaux des personnes a été mise en évidence.

 

Mexique 5 juin 2022.- Les atrocités commises par la bande armée du Front Polisario sous les ordres de l’Algérie dans les camps de Tindouf sont d’une telle ampleur qu’elles devraient déjà être poursuivies devant la Cour pénale internationale, et les responsables poursuivis et , à mon avis, condamné pour crimes contre l’humanité, mais l’hypocrisie dans laquelle vivent souvent les organisations internationales le rend impossible jusqu’à présent.
Il n’était pas étrange d’entendre à la table de travail du Forum social mondial Mexico 2020 , où deux Espagnols et deux Marocains étaient présents, un examen continu et détaillé des violations contre les personnes dans les camps.
La table animée par M. Pedro I. Altamirano , président de l’ Organisation pour la coopération hispano-marocaine , a d’abord donné la parole à M. Ignacio Ortiz , vice-président du Forum sahraoui canarien qui, en plus de saluer le récent changement de position de le gouvernement espagnol concernant cette question en soutenant la solution d’autonomie pour la région, a également évoqué la nécessité de poursuivre sur la voie de ladite autonomie dans le cadre du développement durable du Sahara, de son potentiel économique et, par conséquent, des options pour prospérité qui s’ouvrirait à la population qui vit mal à Tindouf en cas d’hypothétique retour et regroupement familial sur le territoire.
D’autre part, lors de son discours à la conférence relative aux droits de l’homme dans les camps de Tindouf, il a fait un parcours chronologique depuis 1975, à travers l’étude de divers cas, de ce problème terrible et invisible qui persiste depuis des décennies dans les camps algériens, perpétrés par la direction du Polisario en toute impunité et en l’absence de contrôle externe et de responsabilité pénale.
M. Alisalm Souih a ensuite pris la parole, militant des droits de l’homme et acteur collectif qui a mis en lumière les graves violations des droits de l’homme dans les camps de réfugiés sahraouis de Tindouf. Le Front Polisario a organisé des massacres contre les Sahraouis, habitants de Sakia al-Hamra et Wadi al-Dahab pendant un an. De 1973 à nos jours, de nombreuses victimes de ce mouvement sont allées devant les tribunaux espagnols, mais jusqu’à présent, nous n’avons pas réussi avec l’intervention militaire et la pression sur l’État espagnol. Nous appelons tous les militants des droits de l’homme et du droit à la vie à travailler ensemble pour porter plainte devant les tribunaux internationaux contre Al-Jazaar, le pays qui abrite ce gang criminel, ainsi que pour envoyer la commission vérité et la découverte de charniers.
Pour sa part, M. Dr. Hamdani , du Conseil national des droits de l’homme à El Ayoun, a souligné l’excellence de l’expérience marocaine dans la mise en place d’une structure institutionnelle de protection des droits de l’homme. des droits de l’homme dans les provinces du sud en créant des mécanismes nationaux indépendants de surveillance des droits de l’homme qui satisfont à toutes les normes de mise en œuvre et d’évaluation de l’ONU, comme l’a salué le Conseil de sécurité dans toutes ses décisions, dont la plus récente est la résolution n° 2548, publiée en octobre 30, 2020, qui a souligné le rôle joué par les deux commissions régionales des droits de l’homme à El Ayoun et Dakhla dans la protection des droits de l’homme.

اترك تعليق

لن يتم نشر عنوان بريدك الإلكتروني.


شروط التعليق :

عدم الإساءة للكاتب أو للأشخاص أو للمقدسات أو مهاجمة الأديان أو الذات الالهية. والابتعاد عن التحريض الطائفي والعنصري والشتائم.

%d مدونون معجبون بهذه: