La réunion ministérielle de la Coalition mondiale contre Daech débute à Marrakech

euromagreb12 مايو 2022آخر تحديث : منذ أسبوعين
euromagreb
أخبار دولية
La réunion ministérielle de la Coalition mondiale contre Daech débute à Marrakech

La réunion ministérielle de la Coalition mondiale contre Daech a débuté mercredi à Marrakech, avec la participation de représentants de plus de 80 pays et organisations internationales.

 

Marrakech. 11 mai 2022.- Organisée à l’invitation conjointe du ministre des Affaires étrangères, de la Coopération africaine et des Marocains de l’étranger, Nasser Bourita, et du secrétaire d’Etat américain, Antony Blinken, cette première réunion de la Coalition mondiale contre Daech en Afrique est une étape supplémentaire dans la recherche d’un engagement et d’une coordination internationale dans la lutte contre Daech, avec un accent particulier sur le continent africain, ainsi que sur l’évolution de la menace terroriste au Moyen-Orient et dans d’autres régions.
Lors de cette réunion, les ministres de la coalition passeront en revue les actions entreprises en termes d’efforts de stabilisation dans les zones précédemment touchées par Daech, dans le domaine de la communication stratégique contre la propagande de radicalisation de ce groupe terroriste et de ses affiliés, et dans la lutte contre les terroristes étrangers. combattants.
“En réponse aux menaces mondiales, telles que le terrorisme, le Maroc a toujours défendu le multilatéralisme, en particulier celui qui promeut la solidarité, l’appropriation et l’inclusion, à travers l’échange d’informations, le renforcement des capacités et la formation des leaders religieux”, a souligné Bourita dans un discours prononcé à la ouverture de cette réunion.

Il a également souligné que la coprésidence marocaine de cette première réunion de la Coalition mondiale anti-Daech en Afrique « offre une plateforme supplémentaire au Royaume pour partager les expériences de sa stratégie globale et intégrée de lutte contre le terrorisme, élaborée sous la direction avisée de Son Excellence.” Majesté le Roi Mohammed VI.”
En ce sens, il a souligné que la récente inauguration du Bureau du Programme des Nations Unies contre le terrorisme pour la lutte contre le terrorisme et la formation en Afrique à Rabat (Bureau des Nations Unies contre le terrorisme) « offre une perspective qui pourrait contribuer davantage aux efforts de renforcement des capacités de la Coalition », soulignant que ce bureau de l’ONU « est en effet une nouvelle étape dans la construction de la TC ardue en Afrique, car il propose des programmes de renforcement des capacités aux pays du continent dans plusieurs domaines spécialisés clés.
Rappelant que le Maroc commémorera dans quelques jours les tristes attentats terroristes de Casablanca le 16 mai 2003, le ministre des Affaires étrangères a souligné que le Royaume, conformément à la vision de Sa Majesté le Roi Mohammed VI, a lancé, à partir de ces attentats contre son sol et contre son peuple, “une stratégie efficace, multidimensionnelle et holistique de lutte contre le terrorisme et l’extrémisme violent, qui a permis au Maroc de démanteler plus de 210 cellules terroristes depuis 2002, entre autres réalisations”.

Pour sa part, la sous-secrétaire d’État américaine aux Affaires politiques, Victoria Nuland, a souligné que les membres de la Coalition mondiale contre Daech se sont engagés à assurer la défaite durable de Daech en Irak et en Syrie, sur le continent africain et dans le monde, notant que l’action de la coalition va de la libération du territoire contrôlé par Daech en Irak et en Syrie à l’identification des régions du monde qui pourraient être des terrains fertiles pour les groupes terroristes et à la résolution des causes profondes.

Ainsi, le diplomate américain, qui dirige une délégation américaine de haut niveau, a souligné que les participants à cette réunion évalueront l’action de la Coalition et de ses membres au cours de l’année écoulée en Irak et en Syrie, sur le continent africain et dans la région de l’Afghanistan, et procéder à l’identification des lacunes à combler.
“Ces dernières années, Daech s’est considérablement affaibli en Irak et en Syrie, mais il reste une menace, cherchant toutes les occasions de se reconstituer”, a averti Nuland, qui a appelé l’attention sur la menace qu’il continue de représenter dans le monde, notamment sur l’Afrique. continent.
La réunion, qui examine les défis posés par le terrorisme sous toutes ses formes et le repositionnement de Daech en Afrique, passera en revue les actions entreprises en termes d’efforts de stabilisation dans les zones précédemment touchées par Daech, dans le domaine de la communication stratégique contre la propagande de radicalisation des ce groupe terroriste et ses affiliés, et la lutte contre les combattants terroristes étrangers.
L’accueil par le Maroc de cet événement international témoigne de la confiance inspirée par l’approche unique du Royaume sous la conduite avisée de SM le Roi Mohammed VI dans la lutte contre le terrorisme.
Ce conclave confirme également la ferme détermination du Maroc à se coordonner étroitement avec ses partenaires pour éradiquer la menace émanant de Daech, qui menace la sécurité et la stabilité régionales, et ainsi combattre les sources du terrorisme et de l’extrémisme sur le continent.

اترك تعليق

لن يتم نشر عنوان بريدك الإلكتروني.


شروط التعليق :

عدم الإساءة للكاتب أو للأشخاص أو للمقدسات أو مهاجمة الأديان أو الذات الالهية. والابتعاد عن التحريض الطائفي والعنصري والشتائم.

%d مدونون معجبون بهذه: