Après l’explosion de Beyrouth, les Marocains du Liban veulent rentrer au pays

admin5 أغسطس 2020آخر تحديث : منذ سنتين
admin
اخبار الجالية
Après l’explosion de Beyrouth, les Marocains du Liban veulent rentrer au pays

Après l’explosion qu’a connue hier le port de Beyrouth et qui a fait 100 morts et plus de 4000 blessés, le sort des Marocains résidents au Liban n’a jamais été aussi incertain dans un pays écrabouillé par la faillite financière, la crise de la Covid-19 et l’instabilité politique.
Suite à l’incident horrible qu’avait vécu la capitale libanaise, l’ambassade du Maroc a déclaré qu’une citoyenne marocaine a été blessée et reçoit les soins dans un hôpital de la capitale. Celle-ci travaille pour une Organisation des Nations Unies à Beyrouth. En réaction à cette annonce sur Facebook, les membres de la communauté marocaine du Liban ont manifesté leur effarement et veulent rejoindre leur patrie le plutôt possible. Nissrine, une ressortissante marocaine vivant à Beyrouth, a écrit dans un commentaire « Au Liban, on ne vit pas, on survit ».
Juste après l’incident, de nombreuses personnes se sont tenues volontaires pour accueillir les victimes ayant perdu leurs foyers. Sur Twitter, plusieurs annonces de ce genre ont été publiées.
Rappelons que ce n’est pas la première fois que les Marocains du Liban expriment leur souhait de regagner leur pays. En effet, depuis le début de la crise du coronavirus et la détérioration de la situation économique du pays du cèdre, nos concitoyens souffrent des conditions de vie de plus en plus déplorables suite à la flambée des prix des produits alimentaires et des loyers, ainsi que des coupures d’électricité, ce qui a rendu leur vie insupportable.
En relation avec l’incident d’hier, l’ambassade a mis à la disposition de la communauté marocaine au Liban les numéros de téléphone suivants :

– En temps de travail : 05924751 / 05924752 / 05924753 / 05924754
– En dehors du temps du travail et cas d’urgence : 0096176730612

اترك تعليق

لن يتم نشر عنوان بريدك الإلكتروني.


شروط التعليق :

عدم الإساءة للكاتب أو للأشخاص أو للمقدسات أو مهاجمة الأديان أو الذات الالهية. والابتعاد عن التحريض الطائفي والعنصري والشتائم.