Deux Sahraouis tués par l’armée algérienne

admin20 أكتوبر 2020آخر تحديث : منذ سنتين
admin
أخبار دولية
Deux Sahraouis tués par l’armée algérienne

La Commission des droits de l’homme du mouvement «Sahraouis pour la paix» a dénoncé la mort des jeunes sahraouis, Maha Ould Hamdi Ould Essoelm et Ali Idrissi, près de la wilaya de Dakhla, à Tindouf, en Algérie.
La Commission des droits de l’homme du Mouvement «Sahraoui pour la paix» a dénoncé la mort des jeunes sahraouis, Maha Ould Hamdi Ould Essoelm et Ali Idrissi, près de la wilaya de Dakhla, à Tindouf, en Algérie.

Des sources bien informées ont indiqué que les deux jeunes hommes avaient été brûlés vifs par une patrouille de l’armée algérienne. Il a mis le feu à des couvertures imbibées d’essence et les a insérées dans la fosse d’excavation où elles se cachaient, qui sont mortes d’étouffement et de graves brûlures.
La Commission des Droits de l’Homme du Mouvement «Sahraoui pour la Paix» – dirigée par Hach Ahmed – consciente de la gravité de la situation humanitaire dans les camps de Tindouf et de l’horreur des violations commises contre les Sahraouis, demande aux mécanismes des Nations Les États-Unis doivent assumer leurs responsabilités dans l’enquête sur ce crime odieux et exhortent le HCR à appliquer les normes internationales de base pour la protection des Sahraouis.
Jusqu’à présent, les dirigeants du Front Polisario se taisent face à l’atrocité de l’armée algérienne. Pendant ce temps, de grandes foules se rassemblent près du camp de Dakhla à Rabouni pour protester contre ce crime.

اترك تعليق

لن يتم نشر عنوان بريدك الإلكتروني.الحقول الإلزامية مشار إليها بـ *


شروط التعليق :

عدم الإساءة للكاتب أو للأشخاص أو للمقدسات أو مهاجمة الأديان أو الذات الالهية. والابتعاد عن التحريض الطائفي والعنصري والشتائم.