Trois cents Marocains quitteront Ceuta ce vendredi

admin22 مايو 2020آخر تحديث : منذ سنتين
admin
أخبار دولية
Trois cents Marocains quitteront Ceuta ce vendredi

Environ trois cents personnes quitteront Ceuta ce vendredi pour le Maroc, selon la délégation gouvernementale, après un processus de négociation avec les autorités du pays voisin. Le premier départ aura lieu à 11h00, avec plusieurs résidents à La Libertad

La situation des Marocains pris au piège à Ceuta pendant la pandémie commence à se débloquer. Tel que rapporté par délégation du gouvernement dans une déclaration ce soir , « M Añana à 11 heures sera de Ceuta à la frontière d’El Tarajal les 300 premiers citoyens marocains Les qui étaient bloqués à Ceuta suite à la fermeture de la frontière. »
 
Il s’agit donc d’un premier contingent, car “au cours des prochains jours, le départ du reste de ses ressortissants continuera à être convenu avec les autorités marocaines”, a expliqué la délégation.
 
Le centre gouvernemental a également indiqué que “le gouvernement marocain a fourni une liste de citoyens qui vont rentrer demain”. En outre, selon ce que Ceuta Television a appris, au petit matin, un dispositif spécial des organes et des forces de sécurité de l’État sera activé à la fois dans “La Libertad” et à la frontière afin de garantir que tout se déroule dans une normalité absolue .
 
Le transfert de Avenida de Lisboa à El Tarajal se fera en bus. De cette façon, certains chapitres qui ont commencé dans les premières heures de l’alarme ont commencé à se terminer, après que le Maroc et l’Espagne sont parvenus à un accord dans la nuit du 12 mars pour fermer les frontières avant l’éclosion du coronavirus. Cela a surpris plusieurs Maghrébins de Ceuta qui envisageaient de se rendre dans leur pays d’origine. Le port fermerait le matin du 14, mais un premier groupe de Marocains a renoncé à quitter la frontière , attendant une ouverture de dernière minute.
 
Quelques jours plus tard, ils ont été accueillis au Pavillon La Libertad, après quelques dates de sommeil en plein air à Juan XXIII, et ont été pris en charge par des particuliers et des groupes humanitaires. Vivre ensemble dans les environs de la salle de sport historique n’a pas été facile; de nombreux voisins se sont plaints à plusieurs reprises du bruit et il y a même eu plusieurs fuites.
 
Après une première tentative de rapatriement le week-end dernier, tout était garé pour diverses raisons. Cependant, hier, le président marocain a annoncé que “tous les protocoles de rapatriement des compatriotes étaient déjà en cours”. Quelques heures plus tard, une délégation gouvernementale a annoncé le rapatriement imminent de ces personnes, qui prend forme depuis midi jeudi jusqu’à l’annonce officielle, intervenue après plusieurs heures de négociation en fin de journée.

اترك تعليق

لن يتم نشر عنوان بريدك الإلكتروني.


شروط التعليق :

عدم الإساءة للكاتب أو للأشخاص أو للمقدسات أو مهاجمة الأديان أو الذات الالهية. والابتعاد عن التحريض الطائفي والعنصري والشتائم.