Le ministre Albares rencontre mercredi son homologue marocain Burita

HASSAN MISSBAH
2021-09-21T22:10:15+00:00
أخبار دولية
HASSAN MISSBAH21 سبتمبر 2021آخر تحديث : منذ 4 أسابيع
Le ministre Albares rencontre mercredi son homologue marocain Burita

Le ministre espagnol des Affaires étrangères, José Manuel Albares, rencontrera mercredi prochain son homologue marocain , Naser Burita, par voie télématique, un entretien réalisé à la demande du premier, selon des sources diplomatiques espagnoles, ont indiqué lundi.

L’entretien se déroule dans le cadre de l’agenda diplomatique du ministre Albares, présent à New York pour assister à la 76 Assemblée générale des Nations Unies, et se fera en mode télématique car le ministre Burita, actuellement en fonction – alors qu’un nouveau gouvernement se forme dans son pays -, n’a pas voyagé à New York.
Des sources ont déclaré qu’il n’y avait toujours pas de date pour la visite d’Albares au Maroc – malgré le fait que Rabat soit traditionnellement la première destination des ministres espagnols des Affaires étrangères – et ont minimisé ce détail, insistant sur le fait que la diplomatie exige “de longs délais et de la discrétion” et dans laquelle il y a « un nouvel esprit sur la table qui anime l’Espagne et le Maroc ».

En ce sens, ils ont mis en exergue le discours du roi du Maroc le 20 août, dans lequel il exprimait sa volonté d’ouvrir une étape “sans précédent” dans ses relations avec l’Espagne, ou encore l'”implication” actuelle du Maroc dans le contrôle de l’émigration irrégulière. .
L’Espagne et le Maroc ont connu leur pire crise depuis plusieurs décennies lorsque l’Espagne a autorisé la rentrée illégale de Brahim gali le Maroc a protester contre l’admission secrète dans un hôpital espagnol du secrétaire général du Front Polisario, Brahim Gali .
Conséquence de cette crise, Rabat a appelé son ambassadrice à Madrid, Karima Benyaich, qui n’a pas encore repris son poste pour des consultations.
Parmi ses contacts avec les voisins du Maghreb, Albares rencontrera également à New York son homologue algérien, Ramtane Lamamra, et à cet égard, les sources ont souligné que l’Espagne considère à la fois l’Algérie et le Maroc “deux grands voisins et amis”.
L’Algérie et le Maroc ont rompu les relations diplomatiques le 25 août, culminant ainsi plusieurs décennies d’hostilité, principalement en raison du conflit du Sahara.

رابط مختصر

اترك تعليق

لن يتم نشر عنوان بريدك الإلكتروني. الحقول الإلزامية مشار إليها بـ *


شروط التعليق :

عدم الإساءة للكاتب أو للأشخاص أو للمقدسات أو مهاجمة الأديان أو الذات الالهية. والابتعاد عن التحريض الطائفي والعنصري والشتائم.