Révocation de la reconnaissance de la pseudo “RASD” par le Kenya: Raila Odinga dément avoir attaqué la décision du Chef de l’Etat

euromagreb17 سبتمبر 2022آخر تحديث : منذ 3 أسابيع
euromagreb
Uncategorizedأخبار دولية
Révocation de la reconnaissance de la pseudo “RASD” par le Kenya: Raila Odinga dément avoir attaqué la décision du Chef de l’Etat

 

Nairobi, 16/09/2022 (MAP) – Raila Odinga, leader de la Coalition Azimio La Umoja et principal rival de William Ruto lors de la dernière élection présidentielle kényane, a démenti les informations selon lesquelles il aurait attaqué la décision du président kényan de révoquer la reconnaissance de la pseudo “RASD”.

“Les rapports véhiculés, selon lesquels j’ai attaqué la décision de Ruto de revoir la politique du Kenya sur le polisario sont erronés”, a écrit l’ancien Premier ministre kényan sur son compte twitter officiel.

M. Odinga, qui a recueilli 48,85% des votes lors du dernier scrutin présidentiel, a également souligné l’importance des relations entre le Maroc et le Kenya, qu’il a qualifiées de “bénéfiques”.

Suite au message de Sa Majesté le Roi Mohammed VI au nouveau président de la République du Kenya, William Ruto, la République du Kenya a décidé de révoquer la reconnaissance de la pseudo “RASD” et d’entamer les étapes pour la fermeture de sa représentation à Nairobi, rappelle-t-on. Un communiqué conjoint, dont des passages ont été rendus publics par le site web du Palais d’Etat de la République du Kenya (State House), à la suite de la remise, mercredi, d’un message de SM le Roi au chef de l’Etat kényan, a indiqué “par respect du principe d’intégrité territoriale et de non-ingérence, le Kenya apporte son soutien total au plan d’autonomie sérieux et crédible proposé par le Royaume du Maroc, en tant que solution unique basée sur l’intégrité territoriale du Maroc,” pour résoudre ce différend.

“Le Kenya soutient le cadre des Nations Unies en tant que mécanisme exclusif pour parvenir à une solution politique durable et permanente au différend sur la question du Sahara,” a souligné le communiqué conjoint.

اترك تعليق

لن يتم نشر عنوان بريدك الإلكتروني.


شروط التعليق :

عدم الإساءة للكاتب أو للأشخاص أو للمقدسات أو مهاجمة الأديان أو الذات الالهية. والابتعاد عن التحريض الطائفي والعنصري والشتائم.