Terroriste actif à Nador et Melilla, soupçonné d’être lié au soi-disant « État islamique » (Office central de recherches judiciaires)

euromagreb4 أكتوبر 2022آخر تحديث : منذ شهرين
euromagreb
أخبار دوليةأخبارنا المغاربية
Terroriste actif à Nador et Melilla, soupçonné d’être lié au soi-disant « État islamique » (Office central de recherches judiciaires)

 

Rabat 4 octobre 2022

Le Bureau central de recherches judiciaires de la Direction générale de la surveillance territoriale a réussi, dans une opération de sécurité conjointe et simultanée avec le Commissariat général de l’information de la police nationale espagnole, ce matin, mardi, à démanteler une cellule terroriste opérant à Nador et Melilla, soupçonnée d’être lié au soi-disant “État islamique”. .

Une déclaration au Bureau central de recherche judiciaire indique que les interventions sécuritaires menées par les forces spéciales de la direction générale de la surveillance du territoire ont abouti à l’arrestation de deux personnes dans la ville de Nador, tandis que les autorités espagnoles compétentes ont arrêté neuf autres membres de la même cellule terroriste à Melilla.

Le communiqué ajoute que le processus d’inspection a abouti à la saisie d’équipements et d’appareils d’information, notamment des téléphones portables, des cartes téléphoniques, un ordinateur et des supports numériques, qui sont des équipements qui seront soumis à l’expertise numérique nécessaire.

Il a souligné que la mise en œuvre de cette opération conjointe de sécurité s’inscrivait dans le cadre des relations de coopération distinguées entre les intérêts sécuritaires marocains et leurs homologues espagnols, coopération qui découle de la volonté bilatérale de renforcer les mécanismes de lutte contre le terrorisme et l’extrémisme, et de la coopération conjointe s’efforcer de neutraliser tous les risques et menaces pour la sécurité et la sûreté des deux pays.

La même source a indiqué que, selon les informations préliminaires de la recherche, les membres de cette cellule terroriste étaient actifs dans la diffusion et la promotion de l’idéologie extrémiste en diffusant des prêches et des contenus numériques par le biais de systèmes d’information, ou par communication directe, dans le but de recruter et de attirer des personnes souhaitant rejoindre des organisations terroristes.

Il a souligné que les suspects diffusaient largement un message extrémiste de nature incitant à rejoindre des organisations terroristes.

Des recherches et des enquêtes ont également révélé que l’émir présumé de cette cellule terroriste avait des liens avec la cellule qui a été démantelée en décembre 2019 dans la banlieue de Madrid et la ville de Nador, dans une opération conjointe menée à l’époque par les intérêts du général Direction de la surveillance territoriale et son homologue espagnol.

Le rapport précise que les deux membres de cette cellule terroriste arrêtés dans la ville de Nador, âgés de 34 et 39 ans, ont été placés sous garde théorique dans le cadre de recherches judiciaires encadrées par le parquet chargé des questions de terrorisme et d’extrémisme, tandis que les autorités espagnoles compétentes seront chargées de mener des recherches et des enquêtes concernant les membres restants de cette cellule terroriste dont les procédures d’arrestation ont commencé.

L’Office central des recherches judiciaires a souligné que cette opération conjointe de sécurité incarne, une fois de plus, l’importance de la coopération bilatérale entre les intérêts sécuritaires marocains et leurs homologues espagnols, ainsi que la nécessité d’une coordination sécuritaire pour neutraliser les intersections et les liens entre les cellules terroristes qui menacent la sécurité des deux pays.

اترك تعليق

لن يتم نشر عنوان بريدك الإلكتروني.الحقول الإلزامية مشار إليها بـ *


شروط التعليق :

عدم الإساءة للكاتب أو للأشخاص أو للمقدسات أو مهاجمة الأديان أو الذات الالهية. والابتعاد عن التحريض الطائفي والعنصري والشتائم.